Alisa Arsenault
Préserver qu’une seule mèche de cheveux; ou l’économie de la collecte de mémoires

3 au 14 octobre, 2014

Préserver qu’une seule mèche de cheveux; ou l’économie de la collecte de mémoires est une installation d'oeuvres de l'artiste pluridisciplinaire Alisa Arsenault et sera en montre du 3 octobre au 14 octobre.

Bourse Imago

Préserver qu'une seule mèche de cheveux; ou l'économie de la collecte de mémoires

Par la déconstruction d’images et de mots puisés dans ses vidéos de famille personnels et par la reconstitution performative et matérielle des bribes de son histoire, l’artiste questionne la narrative héritée. Segmentées et semi-restituées, ces mèches de souvenirs, à la fois humoristiques et mélancoliques, s’unifient en postiche. Ce dernier agit de manière plus ou moins complète comme antidote à notre nostalgie universelle.

Artiste émergente de Moncton, Arsenault a fait ses études à l'Université de Moncton en estampe et en photographie. Son travail se manifeste surtout en installation comprenant photographies, estampes, ainsi que des projections vidéo hors écrans et parfois des éléments sonores. Elle a fait partie de plusieurs expositions de groupe professionnel, dont Somewheres (2014), à la galerie d'art du Confederation Centre of the Arts à Charlottetown, I.-P.E. et Acadie Mythique (2014), exposition itinérante du commissaire Harlan Johnson.