Les chaînes de Markov
Andrée-Anne Roussel

présenté dans le cadre du VAM / FICFA

13 novembre au 18 décembre 2015
Vernissage le 13 novembre à 17h00


Des femmes dialoguent: leurs conversations sont ambigües, remplies d’incertitudes...

 

Les chaînes de Markov

Une chaîne de Markov est un processus mathématique aléatoire portant sur un nombre fini d’états, avec des probabilités de transition sans mémoire; un aléatoire contrôlé. Des femmes dialoguent: leurs conversations sont ambigües, remplies d’incertitudes, de contradictions et de répétitions. Les échanges semblent aléatoires, mais ils contiennent pourtant une certaine logique. Ces femmes tentent de communiquer, d’obtenir réponses à leurs questions, mais s’avèrent toutes les quatre condamnées à une éternelle incompréhension, prisonnières d’un espace-temps. Les chaînes de Markov explore, par l’expérimentation du cinéma élargi, la notion d’ambigüité narrative et questionne notre expérience de la communication.

Artiste multidisciplinaire, Andrée-Anne Roussel est titulaire d'un baccalauréat spécialisé en direction de la photographie. Elle s'intéresse au cinéma sensoriel dans le cadre de ses projets de courts métrages et d'installations vidéo et a terminé une maîtrise profil recherche-création en média expérimental à l'Université du Québec à Montréal. Ses oeuvres ont notamment été diffusées au Sapporo International Short Film Festival, au Centre Bang, à La Bande Vidéo et à Regard sur le court métrage au Saguenay.