Perte de signal
Impermanence

Artistes:
Alexis Bellavance, François Quévillon
et Nelly-Ève Rajotte

Commissaire:
Charlotte Panaccio-Letendre

15 novembre - 20 décembre 2013

À travers des œuvres photographiques, vidéographiques et installatives, le paysage devient une entité mouvante, éphémère ou impermanente.

Perte de signal

Impermanence présente un corpus d'œuvres en arts médiatiques rassemblant six œuvres des artistes québécois Alexis Bellavance, François Quévillon et Nelly-Ève Rajotte. À travers des œuvres photographiques, vidéographiques et installatives, le paysage devient une entité mouvante, éphémère ou impermanente. Renouvelés par les pratiques artistiques actuelles, le sens et la représentation du paysage réitèrent la pertinence de ce genre comme sujet d’exploration pour les artistes qui offrent au grand public et au public aguerri un angle de vue inédit sur le phénomène de la dégradation progressive de l'image, du paysage et des matières.

Depuis 10 ans, Perte de Signal est un centre d'artistes montréalais dont le mandat est de promouvoir le renforcement et le rayonnement des arts numériques ainsi que l'innovation artistique liée à la technologie. Plusieurs projets d'exposition sont nés dans cet organisme, et cet éventail d'œuvres a été présenté dans plusieurs villes canadiennes incluant Sudbury, Moncton, Ottawa, Toronto, Calgary, Mont-Laurier, St-Hyacinthe, Matane, Rimouski, St-Jérôme, Drummondville, Trois-Rivières, Amos, Rouyn-Noranda et Jonquière.