Poème
Marika Drolet-Ferguson

22 janvier au 18 mars 2016
Vernissage le 22 janvier


Cette série de photographies moyen format parle de nos souvenirs qui se fabriquent et se fanent...

Poème

Cette série de photographies moyen format parle de nos souvenirs qui se fabriquent et se fanent.
La forêt derrière la maison où j’ai grandi est un terrain de jeux, un refuge, un sol où s’enraciner.
Les souvenirs sont souvent les émotions les plus sensibles que l’on se raconte et qui nous habitent, ils sont, d’une certaine manière, nos poèmes silencieux.